Retour d’expérience sur les méthodes et outils pour créer une formation à distance

On distingue deux approches :

  • Une approche par brique : définir chacun des besoins et trouver des outils adéquats
  • Une approche globale : trouver un outil polyvalent qui couvre l’ensemble des besoins

L’approche par brique

Pour une formation à distance, les trois besoins les plus courants sont :

  1. organiser des sessions de formation en synchrone via un outil de visio
  2. échanger entre participants et partager des documents
  3. évaluer la formation et transmettre un certificat aux participants

L’approche par briques a plusieurs avantages…

  • Des solutions souples et faciles à mettre en place
  • Un coût limité et une mise en place rapide
  • Un temps de prise en main plus rapide pour tous les utilisateurs

… mais aussi des inconvénients

  • Plusieurs outils à gérer pour les intervenants comme pour les participants
  • Pas de suivi automatique de la progression dans la perspective d’une certification
  • Tous les besoins ne sont pas couverts : par exemple les inscriptions devront être gérées à la main ou dans un 3ème outil

Il faut donc trouver des outils pour chaque besoin / brique. Voici quelques suggestions :

Exemples d’outils de visio qui ont des fonctionnalités de type « webinaire » ou « classe virtuelle » (partage de support de présentation, interactivité avec les participants, tableau blanc) :

Exemples d’outils pour la partie échanges entre participants et partage de documents

Une solution de type microsoft teams aussi peut aussi permettre de faire le lien entre visio et partage de documents : https://www.microsoft.com/fr-fr/microsoft-365/microsoft-teams/group-chat-software

L’approche globale

L’objectif est de mettre en place un outil qui couvre l’ensemble des besoins de la formation : ces outils de gestion globale sont les LMS (Learning Management System)

Avantages

  • Un seul et unique outil à gérer
  • Une traçabilité des évaluations
  • La pérennité de la solution

Inconvénients

  • Un temps et coût de projet plus importants
  • Un paramétrage qui nécessite la rédaction d’un cahier des charges
  • Un temps de prise en main de l’outil plus long pour les intervenants

Exemples de LMS (qui intègrent ou peuvent être pluggés avec un outil de visio et qui ont les fonctionnalités attendues : partage de documents, évaluation, échanges entre membres, planning, inscription)

Moodle : https://moodle.com/fr/ (soit une solution cloud soit une solution hébergée : l’outil est potentiellement gratuit ou à faible coût pour des fonctionnalités avancées mais demande un temps de paramétrage)

Pluto LMS : https://plutolms.com

Cornerstone : https://www.cornerstoneondemand.fr/apprentissage/

Wiz IQ : https://www.wiziq.com/

Sakai : https://www.sakailms.org/

Dokeos : https://www.dokeos.com/fr/

Blackboard : https://www.blackboard.com/

Canva: https://www.instructure.com/

Les critères qui peuvent permettre d’arbitrer

Pour choisir entre les deux approches, il est utile de répondre à ces questions ?

– Ma formation est-elle pérenne ? Si oui, l’approche globale est préconisée

– Quelle est l’importance de « l’évaluation » dans la pédagogie et par rapport au certificat donné aux apprenants ? Si l’évaluation et la certification sont des points majeurs, il est conseillé de recourir à l’approche globale

– Quel est le profil des utilisateurs visés (leur habitude de prise en main des outils numériques) ? Si les utilisateurs sont à l’aise avec les outils numériques, l’approche par briques qui suppose de passer d’un outil à l’autre peut être proposer un mode d’organisation plus souple et adapté aux usages

– Est-ce que les contenus de la formation ont besoin d’être stocké et partagé (nécessité ou non de capter les interventions en vidéo ou en audio pour réutilisation ou rediffusion) ? Si c’est le cas, un outil global sera plus simple à gérer pour répondre à ce besoin

– Quels sont les types d’échanges que je souhaite créer entre participants ? Si je souhaite créer des échanges dynamiques et sur le long terme, il est conseillé d’utiliser les canaux déjà utilisés par les participants et non d’ajouter un nouvel outil. L’approche par briques est donc préconisée dans ce cas

Bonnes formations !

Copotato SAS

42 rue de la Bruyère
78000 Poissy
France

hello@copotato.com